VMC (Ventilation mécanique contrôlée) : prix en Belgique, fonctionnement et avantages

Installer une ventilation mécanique contrôlée ou VMC constitue une excellente solution pour maximiser la qualité de l’air intérieur et rejeter l’air vicié. Mais pour quel modèle opter ? Quels sont ses avantages ? Combien coûtent les travaux d’installation en Belgique ? Découvrez nos réponses à toutes ces questions.

Vous souhaitez recevoir des devis gratuits et sans engangement pour l’installation d’une VMC ? Ventilation.be vous met en relation avec des professionnels agréés de votre région. Comparez les prix en quelques clics ! Ce service est gratuit et sans engagement.  

vmc (ventilation mécanique contrôlée) : prix en Belgique, types et avantages

Comment ça marche une VMC ?

La VMC est composée d’un caisson d’extraction abritant un moteur à faible puissance, de gaines d’évacuation, de bouches d’extraction et d’entrées d’air.

Le moteur est muni d’un ventilateur dont le rôle consiste à faire circuler l’air pur dans toutes les pièces de la maison. Réalisées en PVC souple, les gaines assurent la liaison entre le caisson de ventilation et les bouches d’extraction. Ces dernières ont pour mission de contrôler le débit d’air. Intégrées dans le mur ou les menuiseries, les entrées d’air s’occupent du renouvellement de l’air ambiant.

Souhaitez-vous faire appel à une entreprise spécialisée en installation de vmc en Belgique ? Via ventilation.be, vous pouvez demander des propositions de prix adaptées à vos besoins auprès d’experts en ventilation dans votre région. De cette façon, vous pouvez facilement comparer les prix. Ce service est entièrement gratuit et sans engagement.

Pourquoi installer une VMC dans sa maison, son commerce ou son entreprise ?

Si votre habitation est bien isolée, vous avez intérêt à l’équiper d’une ventilation mécanique contrôlée. Vous pouvez ainsi éviter les problèmes d’humidité et empêcher la formation de moisissures. Ces champignons microscopiques peuvent engendrer des pathologies respiratoires, mais aussi abîmer les revêtements muraux.

La mise en place d’une VMC permet également d’augmenter la quantité d’oxygène dans la maison, d’évacuer les polluants et de réduire les factures énergétiques. Notez qu’un logement bien ventilé se chauffe facilement en hiver, permettant ainsi d’économiser de l’énergie.

La présence d’un système de ventilation dans votre boutique permet à vos clients et à vos employés de profiter d’un air pur et d’une température agréable. Cela rend également votre commerce plus attractif.

L’installation de cet équipement dans les espaces de travail permet d’assurer une ventilation régulière, réduisant ainsi le stress et les problèmes de concentration. Vos salariés profitent d’un meilleur confort de travail et deviennent plus productifs.

Vous souhaitez poser une ventilation mécanique contrôlée dans votre logement, votre magasin ou votre entreprise ? Vous pouvez demander des devis gratuits pour vous faire une idée du coût des travaux à réaliser.

Quels sont les types de VMC (ventilation mécanique) ?

Nous vous présentons quatre systèmes de ventilation mécanique contrôlée : simple flux par pulsion, simple flux par extraction, double flux et thermodynamique.

La VMC simple flux par pulsion (B)

Avec la VMC simple flux par pulsion, il est possible de filtrer l’air neuf. L’air pur est introduit mécaniquement dans la maison. L’air pollué, quant à lui, s’évacue naturellement vers l’extérieur via les aérations. Notez toutefois que ce dispositif favorise les courants d’air froid et amène les bruits extérieurs dans toutes les pièces de la maison.

vmc simple flux par pulsion

La VMC simple flux par extraction (C)

La VMC simple flux par extraction figure parmi les ventilations hygiéniques. Ce système de ventilation comporte plusieurs ventilateurs et aérateurs. Ces derniers font entrer l’air neuf dans la pièce. Les ventilateurs, quant à eux, assurent l’évacuation de l’air impur vers l’extérieur.

Ce dispositif de ventilation permet de lutter efficacement contre l’humidité. Le principal inconvénient est qu’il émet un bruit puissant.

système c vmc simple flux

La VMC double flux (D)

La VMC double flux est un système plus sophistiqué. Elle est munie d’un échangeur thermique, ainsi que de plusieurs gaines d’aspiration et d’extraction. Ces dernières rejettent l’air vicié à l’extérieur.

L’échange de calories entre l’air pur et l’air pollué s’effectue au sein de l’échangeur thermique.

Cette conception permet de limiter les déperditions énergétiques. Ce système de ventilation optimise le confort thermique et garantit un air de haute qualité. En revanche, son installation est onéreuse et requiert des connaissances spécifiques.

système ventilation D vmc double flux

La VMC double flux thermodynamique

La VMC thermodynamique est équipée d’une pompe à chaleur faisant office d’échangeur de calories. Elle permet de renouveler l’air intérieur et de garder la maison au chaud en hiver, diminuant ainsi les dépenses liées au chauffage. En été, elle permet de rafraîchir l’air neuf.

La VMC double flux thermodynamique présente également quelques inconvénients. Elle doit être installée dans une pièce chauffée et demande un entretien régulier. De plus, sa mise en place doit être confiée à un spécialiste.

Quel type de VMC choisir ?

La ventilation mécanique contrôlée se choisit en fonction de l’état du logement. La VMC double flux convient parfaitement à une maison neuve ou bien isolée. Vous pouvez également opter pour ce modèle si vous recherchez un système de ventilation moins énergivore. La VMC simple flux est particulièrement adaptée à une habitation ancienne. Les gaines de ventilation s’intègrent aisément dans les conduits existants.

Installation d’une VMC : prix en Belgique

Le prix de l’installation d’une VMC en Belgique est compris entre 300€ et 4000€ en fonction du type de ventilation mécanique choisi, du bâtiment, de la marque et du prix de la main d’œuvre.

Il ne s’agit que d’une fourchette de prix indicative. Le coût d’installation d’une ventilation mécanique contrôlée varie largement en fonction :

 

    • du modèle sélectionné : VMC simple flux, double flux ou thermodynamique ;
    • du taux de rendement de l’appareil : les modèles offrant un rendement de plus de 80 % coûtent cher ;
    • de la complexité de l’installation. 

Comment se passent l’entretien et le nettoyage d’une VMC ?

L’entretien régulier d’une ventilation mécanique contrôlée permet d’optimiser ses performances et son fonctionnement. Notez que l’excès de graisses de cuisson et de poussières peut endommager l’appareil.

L’entretien d’une VMC double flux doit être réalisé tous les six mois. Les filtres défectueux doivent être remplacés pour améliorer la qualité de l’air ambiant.

Pour assurer le bon fonctionnement d’une VMC simple flux, pensez à la nettoyer une fois par mois. Vous pouvez vous servir d’un aspirateur pour dépoussiérer les entrées d’air.

Le nettoyage du bloc moteur, du récupérateur de chaleur, des conduits et des ventilateurs requiert un savoir-faire spécifique, ainsi qu’un outil adéquat. La solution, c’est de recourir aux services d’un expert. Nous pouvons vous mettre en relation avec des spécialistes de l’entretien des VMC dans votre région.

Questions réponses concernant la ventilation mécanique contrôlée

Ai-je droit à une prime pour l’installation d’une VMC en Belgique ?<br />

En Wallonie, la pose d’une ventilation mécanique contrôlée donne accès à la prime énergie. Vous pouvez bénéficier de cette prime si votre maison est âgée de plus de 15 ans. Pour la mise en place d’une VMC simple flux, le montant alloué se situe entre 500 et 3000 euros. Pour la pose d’une VMC double flux, le montant octroyé oscille entre 1200 et 7200 euros.

À Bruxelles, l’installation d’une VMC simple flux ou double flux ouvre droit à la prime B5. Le montant accordé est compris entre 1250 et 3500 euros. Pour les immeubles résidentiels qui se trouvent dans les zones ZRU (Zone de Rénovation Urbaine) et EDRLR (Espace de Développement Renforcé du Logement et de la Rénovation), le montant est majoré de 10 %.

En Flandre, les travaux d’installation de systèmes de ventilation sont éligibles au bonus rénovation totale. Pour en profiter, vous devez combiner la pose d’une VMC avec deux autres travaux de rénovation énergétique. Le montant de la prime est de 1250 euros. En réalisant sept investissements, vous obtenez un bonus de 4750 euros.

VMC autoréglable et hygroréglable : quelle différence ?

La VMC autoréglable est un modèle économique et accessible au plus grand nombre. Ses éléments de ventilation (moteur, entrées d’air, bouches d’extraction…) proposent un débit d’air constant. Notez cependant que la ventilation autoréglable ne prend en compte ni la température intérieure ni le niveau d’humidité ambiante.

La VMC hygroréglable est un système intelligent muni d’un capteur d’humidité. Elle ajuste sa puissance d’aspiration en fonction du taux d’hygrométrie dans la pièce.

Quelle est la différence entre une ventilation centralisée et décentralisée ?

La VMC centralisée ne dispose que d’un seul ventilateur. La diffusion de l’air neuf est assurée par un réseau de gaines.

La VMC décentralisée, quant à elle, comporte plusieurs ventilateurs de petite taille. Ceux-ci filtrent l’air entrant avant de le diffuser dans la pièce. Moins encombrant et léger, le système de ventilation décentralisé s’adapte à tout type de support.

Qu’en est-il des normes en Belgique en matière de ventilation ?

L’installation d’un système de ventilation en Belgique est régie par la norme NBN D50-001. Cette dernière prévoit un débit de ventilation de 3,6 m³ par mètre carré et par heure.

Pour la chambre, la salle de jeux et l’espace de travail, le débit minium exigé est de 25 m³ par heure. Pour le salon, le débit d’air neuf minimum est fixé à 75 m³ par heure. Pour la cuisine et la salle de bain, vous devez respecter un débit de conception minium de 50 m³ par heure.

Devis gratuit et sans engagement

5 + 13 =